Un remake inversé de la trilogie Blofeld

Ce que nous réserve 007 dans le prochain film
Avatar de l’utilisateur
John 007
CJBiste confirmé
CJBiste confirmé
Messages : 478
Enregistré le : 09 nov. 2011, 18:32
Localisation : Quelque part sur Terre.

Re: Un remake inversé de la trilogie Blofeld

Message par John 007 » 03 déc. 2015, 20:42

Sedna a écrit :Je crois que l'on ne verra pas Madeleine dans Bond 25. Elle fera comme toutes les girls qui finissent le film avec James Bond : elles se font jeter entre 2. Surtout qu'honnêtement, l'histoire entre Bond et Madeleine, on n'y croit pas une seule seconde (moi du moins), ça n'a rien à voir avec Tracy ou Vesper.


Tu oublies qu'à la fin de Spectre, Bond jette son arme pour partir avec Madeleine.
Si j'interprète bien ce geste, cela signifie qu'il arrête son métier d'agent secret pour aller vivre avec elle (elle lui disait elle-même qu'ils ne pourraient pas être ensemble s'il continuait comme ça).
Donc, pour moi (et selon la logique narrative), Madeleine doit revenir et, plus que ça, doit épouser James Bond (mais ça c'est un souhait plutôt qu'une supposition :mrgreen: ).

Concernant l'histoire entre eux, c'est vrai que l'on y croit moins qu'avec Vesper.
D'ailleurs, je n'ai pas apprécié le passage où, lorsqu'elle lui demande "On fait quoi maintenant", direct après ils font l'amour avec fougue.
Ça ne colle pas, et ça fait assez comique même si je pense que ce n'est pas voulu.
"Le monde ne suffit pas."

Avatar de l’utilisateur
Sedna
CJBiste vétéran
CJBiste vétéran
Messages : 1491
Enregistré le : 06 nov. 2011, 23:02

Re: Un remake inversé de la trilogie Blofeld

Message par Sedna » 09 déc. 2015, 22:22

A la fin des Diamants sont Eternels, Bond et Tiffany parlent de diamant, on a l'impression qu'ils vont se marrier. Et on entend plus jamais parler de Tiffany. l'histoire entre Bond et Madeleine est tellement peu crédible (tu es très gentil quand tu dis qu'on y croit moins qu'avec Vesper, je trouve qu'on n'y croit pas du tout) que je doute qu'on la verra dans Bond 25.

Avatar de l’utilisateur
John 007
CJBiste confirmé
CJBiste confirmé
Messages : 478
Enregistré le : 09 nov. 2011, 18:32
Localisation : Quelque part sur Terre.

Re: Un remake inversé de la trilogie Blofeld

Message par John 007 » 10 déc. 2015, 13:29

Sedna a écrit :A la fin des Diamants sont Eternels, Bond et Tiffany parlent de diamant, on a l'impression qu'ils vont se marrier. Et on entend plus jamais parler de Tiffany. l'histoire entre Bond et Madeleine est tellement peu crédible (tu es très gentil quand tu dis qu'on y croit moins qu'avec Vesper, je trouve qu'on n'y croit pas du tout) que je doute qu'on la verra dans Bond 25.


Oui, mais ça n'a rien à voir.
On ne se trouve pas du tout dans la même configuration ! Après Les Diamants sont Éternels (le Bond que j'ai le moins aimé, au passage), on change totalement d'acteur en passant de Connery à Roger Moore.
Alors que là, je ne sais pas si tu l'as ressenti comme ça et je vais me répéter mais, Vesper a été le premier amour de James Bond-Craig, elle est morte, et des années plus tard, Madeleine lui permet d'en guérir.
C'est le même Bond, la même histoire, le même parcours.
Si on ne la revoit pas dans Bond 25, ce sera un raté.
"Le monde ne suffit pas."

Avatar de l’utilisateur
Sir Godfrey
Section 00
Section 00
Messages : 1872
Enregistré le : 14 juil. 2011, 10:18
Contact :

Re: Un remake inversé de la trilogie Blofeld

Message par Sir Godfrey » 10 déc. 2015, 14:34

malgré les recettes qui ont atteint les 800 millions de dollars, je me demande si la production va assumer SPECTRE qui a énormément déçu certains fans.
Toutes les infos bondiennes sont sur http://commander007.net

Avatar de l’utilisateur
Commander Bond
CJBiste vétéran
CJBiste vétéran
Messages : 1444
Enregistré le : 11 juil. 2011, 15:42
Contact :

Re: Un remake inversé de la trilogie Blofeld

Message par Commander Bond » 10 déc. 2015, 20:25

John 007 a écrit :Vesper a été le premier amour de James Bond-Craig, elle est morte, et des années plus tard, Madeleine lui permet d'en guérir.


Bond n'était-il pas censé guérir à la fin de Quantum of Solace ? Il me semble que le gunbarrel revenu à la fin était un signal que James Bond était devenu James Bond, comme lorsqu'il jette le collier de Vesper dans la neige... Là avec Spectre on a quand même la sensation que les producteurs, scénaristes, etc., exploitent ce filon à fond mais ça ne tient plus. Aprèt tout dans Skyfall, Bond est guéri de Vesper non ?
Once is happenstance, twice is coincidence, three times is enemy action.

Avatar de l’utilisateur
Valentin
CJBiste passionné
CJBiste passionné
Messages : 122
Enregistré le : 05 nov. 2011, 22:49

Re: Un remake inversé de la trilogie Blofeld

Message par Valentin » 11 déc. 2015, 13:53

Je te rejoins sur ce point. Le nœud d'amour dans la neige à la fin de Quantum of Solace est LA marque que James Bond parvient a apaiser le souvenir de Vesper. Puis c'est vraiment mis en avant, c'est l'un des enjeux phares du film.

Pour Spectre, je n'ai pas eu l'impression que Madeleine a été écrite pour rappeler Vesper. Le personnage de Madeleine a tellement moins de présence que Vesper, sa relation avec Bond est tellement moins intense que j'ai du mal à croire que la première est là pour "guérir" Bond de Vesper Lynd (nom qu serait un homonyme de West Berlin, j'ai trouvé ça dans SoFilm et j'étais en mode mind=blown :mrgreen: )
top 007 : Thunderball, On Her Majesty's Secret Service, For your Eyes Only, Licence to Kill, The World is not Enough, Casino Royale, Quantum of Solace

Avatar de l’utilisateur
John 007
CJBiste confirmé
CJBiste confirmé
Messages : 478
Enregistré le : 09 nov. 2011, 18:32
Localisation : Quelque part sur Terre.

Re: Un remake inversé de la trilogie Blofeld

Message par John 007 » 11 déc. 2015, 15:55

Commander Bond a écrit :Bond n'était-il pas censé guérir à la fin de Quantum of Solace ? Il me semble que le gunbarrel revenu à la fin était un signal que James Bond était devenu James Bond, comme lorsqu'il jette le collier de Vesper dans la neige... Là avec Spectre on a quand même la sensation que les producteurs, scénaristes, etc., exploitent ce filon à fond mais ça ne tient plus. Après tout dans Skyfall, Bond est guéri de Vesper non ?


À la fin de Quantum of Solace, Bond parvint à retrouver le petit ami de Vesper, responsable de sa trahison et - indirectement - de sa mort.
Il parvint à clore l'enquête "Yusef Kamira" (et donc, Vesper) mais n'est pas encore guérit d'elle.
Skyfall parle de totalement autre chose (ce qui m'avait d'ailleurs dérangé), donc on ne peut pas dire s'il est guérit d'elle ou pas.

Valentin a écrit :Je te rejoins sur ce point. Le nœud d'amour dans la neige à la fin de Quantum of Solace est LA marque que James Bond parvient a apaiser le souvenir de Vesper. Puis c'est vraiment mis en avant, c'est l'un des enjeux phares du film.

Pour Spectre, je n'ai pas eu l'impression que Madeleine a été écrite pour rappeler Vesper. Le personnage de Madeleine a tellement moins de présence que Vesper, sa relation avec Bond est tellement moins intense que j'ai du mal à croire que la première est là pour "guérir" Bond de Vesper Lynd (nom qu serait un homonyme de West Berlin, j'ai trouvé ça dans SoFilm et j'étais en mode mind=blown :mrgreen: )


Oh, tout de même, vous ne voyez pas l'ombre de Vesper planer sur le film à travers Madeleine ?

Pourtant, plusieurs choses le montre :
-Le fait que Madeleine soit la fille de M. White, soit le gars qui a sauvé Vesper, qui la connaissait bien (cf la cassette "Vesper Llynd - Interrogatoire" dans la chambre au Maroc).
D'ailleurs, lors de la rencontre entre lui et Bond dans son chalet, il ne veut pas lui dire où se trouve sa fille car il craint qu'avec Bond, elle ne meure (je rappelle qu'il a été le seul à voir Vesper mourir, et Bond la pleurer).
-La scène du train entre Bond et Madeleine qui rappelle celle entre Bond et Vesper, et la discussion entre les deux qui rappelle celle de Casino Royale, au restaurant après la défaite du Chiffre.
-Le fait que depuis Vesper, Bond ait vu mourir beaucoup de filles sans pouvoir les sauver (Camille, mise à part). C'était l'enjeu de la fin de Spectre : pourra-t-il sauver Madeleine, la femme qu'il aime, ou mourra-t-elle comme Vesper, son premier et véritable amour ?

Certes, à la fin de Quantum, Bond parvient à apaiser le souvenir de Vesper.
Mais à la fin de Spectre, il arrive à en guérir.
"Le monde ne suffit pas."

Avatar de l’utilisateur
Moneyofpropre
CJBiste professionnel
CJBiste professionnel
Messages : 581
Enregistré le : 05 mai 2012, 18:21

Re: Un remake inversé de la trilogie Blofeld

Message par Moneyofpropre » 11 déc. 2015, 16:46

Je suis plutôt de l'avis de John. Bond trouve son "Quantum of Solace" (ce qui ne veut rien dire) à la fin de Quantum of Solace comme le dit Forster. Cependant, à mon sens il n'est pas totalement guérit, surtout que entre la fin de Casino Royale et celle de Quantum of Solace il ne se passe que peut-etre qu'environ une semaine, c'est vite pour guérir (même si il couche avec Fields direct le type ! je hais cette scene). D’ailleurs, dans un script de Spectre quand White disait que Vesper avait échangé sa vie contre le sienne il était précisé ce que Bond ressentait : « Inside Bond is convulsed by the body blow » et il devait sauvé Madeleine de la noyade, ce qui faisait écho à la mort de Vesper qu'il n'a plus empêcher. Et y'avait plein d'autre référence à Vesper avec un Bond qui évite les question de Madeleine :
– Elle est morte.
– Vous étiez là ?
– Oui.
– Cela vous hante ?
– Je fais avec.
– Vous rêvez d’elle ?
– Je vous ai déjà dit que je ne rêvais pas.
– Plus maintenant…
– Plus maintenant.
Yolo.

Avatar de l’utilisateur
Valentin
CJBiste passionné
CJBiste passionné
Messages : 122
Enregistré le : 05 nov. 2011, 22:49

Re: Un remake inversé de la trilogie Blofeld

Message par Valentin » 11 déc. 2015, 18:53

John 007 a écrit :Oh, tout de même, vous ne voyez pas l'ombre de Vesper planer sur le film à travers Madeleine ? premier et véritable amour ?


J'ai effectivement du mal à la voir "planer sur le film". J'ai développé mon point de vue dans la sous-partie consacrée à Spectre, dans un sujet à part intitulé "La place de Vesper Lynd dans Spectre".
top 007 : Thunderball, On Her Majesty's Secret Service, For your Eyes Only, Licence to Kill, The World is not Enough, Casino Royale, Quantum of Solace

Jim ONay
Nouveau CJBiste
Nouveau CJBiste
Messages : 4
Enregistré le : 20 janv. 2016, 20:42

Re: Un remake inversé de la trilogie Blofeld

Message par Jim ONay » 21 janv. 2016, 00:38

Je reviens à la discussion, avant qu'elle ne dévie sur Madeleine/Vesper
Par rapport à Blofeld, j’avais envisagé l’évasion (en me disant que c’était trop vu, notamment dans Skyfall, donc je suis assez réticent à resservir le même plat à un film d’écart) mais effectivement, le fait de voir Blofeld libéré après un procès est assez séduisant ; en plus de remplir l’objectif d’avoir un Blofeld libre, le fait de s’en tirer en toute légalité lui redonne un peu de sa puissance intellectuelle. En revanche, je suis opposé à l’idée de le voir mourir dans Bond 25 (voire les suivants), pour plusieurs raisons : je trouve que le Spectre constitue une base géniale dans les premiers films, permettant de justifier les actions des méchants (une initiative collective est plus crédible qu’un fou solitaire) tout en les soumettant à un pouvoir immatériel énorme mais aux contours incertains. En plus, le contexte depuis 2001 renforce la crédibilité des organisations parallèles ; d’autre part, il ne semble contesté par personne ici que la période Craig se situe avant Dr No, alors Blofeld ne peut pas mourir avant d’apparaître dans les autres, et qui serait le chauve jeté dans la cheminée dans For your eyes only ? Le méchant d’Inspecteur gadget ? Bref, ce n’est pas crédible et c’est un trop beau méchant pour le liquider comme un malpropre en deux films. J’aimerais assez que Blofeld retourne en arrière-plan, que Bond 25 montre sa mise à l’abri, voire que ce soient ses subordonnés qui aient le rôle de méchant principal (mais peut-être pas dès le 25). Je regrette aussi que les méchants aient une querelle personnelle avec Bond, dans les films classiques et les romans, le méchant a son plan perso pour dominer, détruire ou s’enrichir, et Bond est employé pour le déjouer. Là tout le MI6 est concentré sur Bond et ses problèmes d’enfance… Enfin remarquez, vu que Blofeld veut détruire le monde parce que son papa a été trop gentil avec James quand ils étaient ado, je ne suis pas sûr de tout saisir de la psychologie du personnage…à moins que ce ne soit de celle des scénaristes :mrgreen:

A propos de Hinx, vous êtes nombreux à le mentionner mais pour moi il était clair qu’il mourait…je n’essaierai pas de me faire arracher d’un train lancé à pleine vitesse par une corde fixée, mais les chances de survies semblent minces… Et quel dommage pour lui de finir sur une si mauvaise blague, c’est pas qu’il semblait très subtil mais là, il aurait mieux fait de garder son pauvre « merde » pour lui.

Quant à Madeleine, je suis très surpris de voir que l’idée d’un mariage en séduit plus d’un, parce que moi pas du tout… Toujours selon l’idée de préquel, comment vous justifiez ça ? Il se marie et puis ? Il divorce ? Ca serait bien médiocre. Il tombe veuf pour la première fois avant de retomber veuf avec Tracy ? Ca serait grotesque et ça démystifierait la mort de Tracy qui reste l’un des plus grands moments de la saga, donc hors de question. Et si jamais vous abandonnez l’idée de préquel ? Il est veuf de Tracy, il met 4 films à se remettre de la mort de Vesper, et il se remarie après ? Cette idée de mariage, en plus d’être déjà vue et évacuée immédiatement de la plus belle des manières, ne tiendrait pas la route. Il vaut mieux qu’on apprenne que ça n’a pas tenu, voire qu’elle a quitté Bond (pour faire plaisir aux chiennes de garde…) ; je le vois mal lui dire au petit-déj : « écoute chérie je vais sauver le monde, ton demi-beau-frère adoptif austro-polonais fait encore des siennes, je ne rentrerai sans doute pas déjeuner » et finir le film, rentrant chez lui « allez, une soupe, un bon film et au lit »… Ou alors, je ne suis pas opposé au fait qu’on n’en parle pas du tout. On a fait ça pendant 20 ans et on n’était pas plus malheureux, si ? :mrgreen:

Enfin pour la mission, j’espère un nombre très limité de pays (3 max, pré-générique inclus) pourquoi pas la vieille Europe qu’on aime (Royaume-Uni, France) ou un retour en Jamaïque, une intrigue assez intemporelle et peu de personnages. Je trouve que les romans mettent en scène des enjeux semblant réalistes par rapport à l’espionnage moderne : des risques pour la stabilité (souvent économique) du pays : l’enquête sur la fuite de diamants, sur la drogue, sur l’or. Ca justifie une mission ça. Et j’aimerais une mission claire, au nom des services secrets (pas une vendetta), pourquoi pas sous forme d’enquête. Je suis impressionné par la limpidité de Dr No sur ce plan. Et pourquoi ne pas montrer la vie londonienne de Bond, bien décrite dans les romans : l’ennui au MI6 quand il n’est pas en mission, jouer à son club comme dans Dr No, voire au bord de la rivière dans BBDR (je pensais à ça avec le retour de Seydoux, comme Sylvia Trench). Enfin : l’utilisation des musiques de John Barry ! Elles n’ont pas vieilli, elles redonneraient le cachet historique sans avoir recours à des hommages lourdingues et surtout, elles sont carrément mieux que tout ce qu’on nous sert depuis son départ !!!

Avatar de l’utilisateur
Quanthum
CJBiste passionné
CJBiste passionné
Messages : 104
Enregistré le : 07 nov. 2015, 17:36
Localisation : Dans les locaux du MI6

Re: Un remake inversé de la trilogie Blofeld

Message par Quanthum » 21 janv. 2016, 14:17

Très bonne analyse!
Juste quelques éléments, Craig ne se situe pas avant Connery dans la timeline Bond, il n'y a aucune timeline Bondienne possible.
Le problème est que l'on est dans une saga qui est restée souvent dans un cahier des charges, ne nous mentons pas, et que depuis 2006 on a quelque chose de neuf et de surprenant positivement (Casino Royale, Skyfall) et négativement (Quantum of Solace, même si personnellement je le trouve pas si mauvais que ça.

Spectre c'est un retour aux sources d'un Bond classique et ça en a déçu beaucoup, mais si jamais on avait eu ça dans l'ère Brosnan ça n'aurait posé aucun problème. Avec Craig ça passe pas, c'est plus un reboot de la saga.

Et en tant que reboot on peut avoir légitiment un parallèle Madeleine/Tracy
Image

"Ma grand mère avait une île, pas bien grand, on en faisait le tour en une heure...." Silva

Avatar de l’utilisateur
Sir Godfrey
Section 00
Section 00
Messages : 1872
Enregistré le : 14 juil. 2011, 10:18
Contact :

Re: Un remake inversé de la trilogie Blofeld

Message par Sir Godfrey » 21 janv. 2016, 14:46

Comme mon voisin du dessus, je suis d'accord qu'il ne faille voir en aucune manière la moindre continuité entre les films de Craig et ceux de Connery. L'ère de Craig est un remake, Dr No n'existe pas.

A part ça, j'ai trouvé ton analyse assez intéréssante et j'aime bien certaines de tes propositions : le fait que Blofeld s'en tire légalement sans utiliser sa force serait en effet une preuve de son intelligence, c'est un trait assez marquant de sa personnalité développé dans les livres de Fleming.

Je regrette aussi que les méchants aient une querelle personnelle avec Bond, dans les films classiques et les romans, le méchant a son plan perso pour dominer, détruire ou s’enrichir, et Bond est employé pour le déjouer. Là tout le MI6 est concentré sur Bond et ses problèmes d’enfance…

Entièrement d'accord également

Concernant Madeleine, je ne sais pas trop comment son personnage va évoluer mais sachant que SPECTRE aurait du se finir sur un "We have all the time in the world", un mariage avec Bond semble être ce qui les attend... Tu as raison de remarquer que ça risque de désacraliser un peu la grandeur de Tracy comme étant la seule épouse de 007. Mais Madeleine a tout de même beaucoup plus de points communs avec Tracy qu'avec Sylvia Trench qui n'est qu'une amourette pour Bond, une distraction.
Toutes les infos bondiennes sont sur http://commander007.net

Avatar de l’utilisateur
Quanthum
CJBiste passionné
CJBiste passionné
Messages : 104
Enregistré le : 07 nov. 2015, 17:36
Localisation : Dans les locaux du MI6

Re: Un remake inversé de la trilogie Blofeld

Message par Quanthum » 21 janv. 2016, 23:32

J'espère que pour le prochain film (ou reboot?) ils adaptent un des romans... Même Devil May Care serait bien pour le cinéma. Carte Blanche serait parfait même.

Après centré sur Blofeld il y a Nobody Lives Forever qui est excellent!
Image

"Ma grand mère avait une île, pas bien grand, on en faisait le tour en une heure...." Silva

Jim ONay
Nouveau CJBiste
Nouveau CJBiste
Messages : 4
Enregistré le : 20 janv. 2016, 20:42

Re: Un remake inversé de la trilogie Blofeld

Message par Jim ONay » 22 janv. 2016, 01:06

Ce que je prenais pour une évidence concernant la timeline ne l'est apparemment pas ahah. Je comprends les aménagements nécessaires, le lien parfait étant infaisable, mais j'imaginais que dans une certaine mesure (le caractère, la formation professionnelle et sentimentale...) le Bond Craig précédait le Bond Connery. Mais effectivement, le fait de le considérer comme un remake efface automatiquement tous les problèmes de cohérence, puisqu'on part de rien. Cela dit, je ne suis pas sûr que le caractère remake soit clairement assumé par les producteurs, donc pas si certain que ça (même si je suis d'accord que ça règle tout les problèmes) et pas très souhaitable non plus vu qu'on renonce déjà à l'héritage littéraire, autant conserver un peu de l'héritage ciné.

Oui, c'est très bien qu'ils aient quitté ce cahier décharge, euh des charges, qui imposait des codes stricts (gadgets, armes modernes) sans concevoir de limite en leur sein (gadgets toujours plus grotesques, armes chaque fois moins raffinées). C'est vrai qu'on attend de Craig de la qualité et de l'originalité, choses qu'on n'attendait plus avant, donc je suis tout à fait d'accord que Spectre n'aurait pas fait tâche pour Brosnan en tant que Bond classique , ou plutôt banal ;) (il y a sans doute quelques qualités qui se révéleront aux revisionnages). Mais ce que je lui reproche n'est pas tant son classicisme (action, spectacle...) que le fait que tout y soit survolé.
Et justement, quand on parle de parallèles entre Madeleine et Tracy, l'histoire et les dialogues de Spectre ne nous font pas croire une seconde à la viabilité de leur histoire, alors qu'avec Tracy on y croit et on le souhaite. Là Madeleine est d'une fadeur incroyable, et le fait d'avoir un père criminel ne suffit pas à lui donner la place de Tracy ! Alors de toute façon, préquel ou non, reboot ou non, remake ou non, je suis contre le mariage avec Madeleine, ne serait-ce que parce que ça serait créé de toutes pièces, que vu qu'on ne l'imagine pas marié et en mission il faudra bien dissoudre l'union rapidement et que cela ne peut se faire que par le divorce (laid) ou la mort (déjà vue), donc...c'est non ! :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
John 007
CJBiste confirmé
CJBiste confirmé
Messages : 478
Enregistré le : 09 nov. 2011, 18:32
Localisation : Quelque part sur Terre.

Re: Un remake inversé de la trilogie Blofeld

Message par John 007 » 22 janv. 2016, 11:37

Jim ONay a écrit :Ce que je prenais pour une évidence concernant la timeline ne l'est apparemment pas ahah.


Effectivement, pour moi non plus le Bond de Craig ne précède pas celui de Connery. Ils n'ont rien à voir, Craig est un James Bond totalement à part.

Jim ONay a écrit :Et justement, quand on parle de parallèles entre Madeleine et Tracy, l'histoire et les dialogues de Spectre ne nous font pas croire une seconde à la viabilité de leur histoire, alors qu'avec Tracy on y croit et on le souhaite. Là Madeleine est d'une fadeur incroyable, et le fait d'avoir un père criminel ne suffit pas à lui donner la place de Tracy ! Alors de toute façon, préquel ou non, reboot ou non, remake ou non, je suis contre le mariage avec Madeleine, ne serait-ce que parce que ça serait créé de toutes pièces, que vu qu'on ne l'imagine pas marié et en mission il faudra bien dissoudre l'union rapidement et que cela ne peut se faire que par le divorce (laid) ou la mort (déjà vue), donc...c'est non ! :mrgreen:


Au contraire, je suis pour le mariage avec Madeleine mais pour également que le Bond de Craig s'arrête là, après son mariage. J'ai envie que cela se finisse bien pour lui, différemment de ce que l'on attend d'habitude. Car comme de coutume, l'on sait que les agents secrets finissent toujours seuls. Même s'ils ont une copine, ou s'ils se marient, ils finissent toujours par la perdre.
Pourquoi vouloir conserver ce schéma ? Et si James Bond se mariait et finissait sa vie avec une fille, et qu'il abandonnait son métier d'agent secret ? Et s'il s'était toujours intéressé à ce métier par manque d'amour (ses parents sont morts alors qu'il n'était qu'un enfant), et que l'amour enfin trouvé avec Madeleine, il s'arrête pour de bon ? Et s'il cherchait depuis tout ce temps à reconstituer une famille, chose qui lui a manqué depuis son enfance ?

Je crois que pour certains d'entre vous, vous ne voyez pas assez loin et vous cherchez à vous arrêter au schéma habituel de l'agent secret, et plus particulièrement de celui du Bond que nous connaissons tous. Mais je pense que dévier de ce schéma serait bien plus marquant et original.
Marions James Bond ! :mrgreen:
"Le monde ne suffit pas."

Avatar de l’utilisateur
Sir Godfrey
Section 00
Section 00
Messages : 1872
Enregistré le : 14 juil. 2011, 10:18
Contact :

Re: Un remake inversé de la trilogie Blofeld

Message par Sir Godfrey » 22 janv. 2016, 11:43

L'idée du mariage suivi du départ de Craig n'aurait de sens que si la saga s'arrête définitivement là, ou si vous pensez que 007 est un nom de code. Dans le second cas, le MI-6 devra trouver un nouvel agent qui sera appelé James Bond dans le film à venir.
Je suis totalement contre cette théorie, même si elle résout pas mal de problèmes temporels.
Toutes les infos bondiennes sont sur http://commander007.net

Avatar de l’utilisateur
Sedna
CJBiste vétéran
CJBiste vétéran
Messages : 1491
Enregistré le : 06 nov. 2011, 23:02

Re: Un remake inversé de la trilogie Blofeld

Message par Sedna » 22 janv. 2016, 19:36

Honnêtement, vous êtes sérieux avec cette histoire de mariage ? Quelle originalité mdr. Vous n'avez pas envie de voir autre chose que ce qui a été déjà fait ? Et je ne comprends pas toute cette importance que vous donnez à Madeleine, son histoire d'amour avec Bond est absolument pas crédible, et n'arrive pas à la cheville de celle avec Tracy ou Vesper. Alors que pour ces 2 dernières, l'histoire d'amour se construisait durant le film, dans Spectre, il n'y a rien, et d'un seul coup, il y a tout (j'appelle pas ça une histoire d'amour, mais un plan cul...) Je suis persuadé qu'on entendra à peine parler de Madeleine dans le prochain film, voire pas du tout. Celà dit, c'est du niveau de Wade et Purvis, dont la méthode est d'écrire des scénarios qui tiennent sur des timbres postes (et pas des gros). J'espère que Bond 25 sera plus intelligent que ça, mais si la production garde les 2 gugusses, c'est mort d'avance (oui, le scénario de Spectre m'a déçu, avec des ficelles énormes et beaucoup d'éléments inexpliqués (Quantum / Spectre) ou particulièrement tirés par les cheveux (le fait que Silva ait pu agir sous les ordres de Blofeld (puisque c'est lui la cause de tout) est parfaitement ridicule et pas crédible une seule seconde, tout comme les plans du Spectre, qui sont purement anecdotiques)

Avatar de l’utilisateur
Sedna
CJBiste vétéran
CJBiste vétéran
Messages : 1491
Enregistré le : 06 nov. 2011, 23:02

Re: Un remake inversé de la trilogie Blofeld

Message par Sedna » 22 janv. 2016, 19:39

Sir Godfrey a écrit :Dans le second cas, le MI-6 devra trouver un nouvel agent qui sera appelé James Bond dans le film à venir.

On est bien d'accord que James bond est un nom, et pas un code. Je vois absolument pas l'intérêt d'avoir un agent différent qui porte le même nom, ça n'a aucun intérêt.

Avatar de l’utilisateur
Quanthum
CJBiste passionné
CJBiste passionné
Messages : 104
Enregistré le : 07 nov. 2015, 17:36
Localisation : Dans les locaux du MI6

Re: Un remake inversé de la trilogie Blofeld

Message par Quanthum » 23 janv. 2016, 00:54

Sir Godfrey a écrit :L'idée du mariage suivi du départ de Craig n'aurait de sens que si la saga s'arrête définitivement là, ou si vous pensez que 007 est un nom de code. Dans le second cas, le MI-6 devra trouver un nouvel agent qui sera appelé James Bond dans le film à venir.
Je suis totalement contre cette théorie, même si elle résout pas mal de problèmes temporels.


Culotté! Mais je donne à voir!
Image

"Ma grand mère avait une île, pas bien grand, on en faisait le tour en une heure...." Silva

Avatar de l’utilisateur
Sedna
CJBiste vétéran
CJBiste vétéran
Messages : 1491
Enregistré le : 06 nov. 2011, 23:02

Re: Un remake inversé de la trilogie Blofeld

Message par Sedna » 23 janv. 2016, 12:11

Quanthum a écrit :Culotté! Mais je donne à voir!

Culotté ? J'imagine les spectateurs découvrir la scène : "Félicitations Mr Smith, vous êtes embauché. Comme votre prédécesseur s'appelait James Bond, vous allez être renommé!"

mdr

Sérieux, vous trouvez vraiment que c'est une bonne idée ?

Répondre