BOND 24 : Quel réalisateur ?

Toutes les réflexions au sujet du film avant le tournage de celui-ci et jusqu'à la conférence de presse
Avatar de l’utilisateur
Ytterbium
CJBiste professionnel
CJBiste professionnel
Messages : 669
Enregistré le : 26 oct. 2012, 21:34
Localisation : Royale Les Eaux
Contact :

Re: BOND 24 : Quel réalisateur ?

Message par Ytterbium » 10 mars 2013, 15:15

Sedna a écrit :
fananar a écrit :NB : dans Skyfall, on voit que ce n'est pas Craig sur les toits d'Istanbul et ça m'énerve alors que dans X-men c'est parfait tout du long.


Tu as parfaitement raison : soit on voit la doublure, soit on voit les effets spéciaux. C'est très dommage.

Faut vraiment y faire attention. Personnellement, ça ne m'a pas choqué, à part certains plans sur Craig ou on a un peu l'impression que c'est un écran qui défile derrière.

Par contre, en ce qui concerne les scènes d'actions, il ne faut pas se voiler la face. Mendes est présent sur le plateau, mais c'est la 2nd Unit qui est en charge des scènes d'action, puis après les effets spéciaux. C'est la même équipe que sur Quantum of Solace, et ce sont des gens dont le boulot est de régler dans la pratique les scènes d'actions. Le réalisateur coordonne juste les lignes directrices.

Cela dit, j'aime beaucoup la réalisation d'X-Men. C'est un bel hommage, entre autres aux films de James Bond. Je serais curieux de voir ce que le réalisateur apporterait à James Bond. Je serai content de le voir pour Bond 24, ou alors pour introduire le successeur de Craig.

fananar
CJBiste passionné
CJBiste passionné
Messages : 188
Enregistré le : 14 déc. 2012, 15:24

Re: BOND 24 : Quel réalisateur ?

Message par fananar » 11 mars 2013, 13:45

Je pense que Matthew Vaughn est pour beaucoup dans le choix de Craig pour être 007. Dans Layer Cake, il est "bondien".

Vaughn serait donc le réalisateur au trio gagnant : Un héros très Bond, une excellente qualité dans la narration et une maîtrise du Blockbuster musclée.
Bien sur, si Danny Boyle change d'avis, je ne ferais pas la tête... ;)

Avatar de l’utilisateur
Sir Godfrey
Section 00
Section 00
Messages : 1872
Enregistré le : 14 juil. 2011, 10:18
Contact :

Re: BOND 24 : Quel réalisateur ?

Message par Sir Godfrey » 11 mars 2013, 14:07

Faut aussi se souvenir que le choix des réalisateurs n'a jamais été attendu par les fans. Qui avait prédit Sam Mendes ou Marc Foster ?
Je pense que le scénario va beaucoup influencer. Dans Skyfall, il y avait des thèmes chers à Mendes : l'isolement, la maison abandonnée, le retour chez soi...
Toutes les infos bondiennes sont sur http://commander007.net

Avatar de l’utilisateur
Moneyofpropre
CJBiste professionnel
CJBiste professionnel
Messages : 581
Enregistré le : 05 mai 2012, 18:21

Re: BOND 24 : Quel réalisateur ?

Message par Moneyofpropre » 11 mars 2013, 14:14

La réalisation de Kick-Ass de Vaughn était parfaite aussi.
De toute façon sa sera une surprise.
Yolo.

Avatar de l’utilisateur
Sir Godfrey
Section 00
Section 00
Messages : 1872
Enregistré le : 14 juil. 2011, 10:18
Contact :

Re: BOND 24 : Quel réalisateur ?

Message par Sir Godfrey » 11 mars 2013, 20:57

Une rumeur circule : celle de Joe Wright. Il pourrait réaliser le prochain film. D'abord parce qu'il est favori.
Toutes les infos bondiennes sont sur http://commander007.net

fananar
CJBiste passionné
CJBiste passionné
Messages : 188
Enregistré le : 14 déc. 2012, 15:24

Re: BOND 24 : Quel réalisateur ?

Message par fananar » 12 mars 2013, 02:36

La filmo de Joe Wright :
1997 : Crocodile Snap (court métrage)
1998 : The End (court métrage)
2005 : Orgueil et Préjugés (Pride & Prejudice)
2007 : Reviens-moi (Atonement)
2009 : Le Soliste (The Soloist)
2011 : Hanna
2012 : Anna Karenine (Anna Karenine)

Il ne m'emballe pas. Mais alors pas du tout.

Mon vote reste Vaughn mais j'adorerais voir Neill Blomkamp aux commandes. Mais là, même pas envisageable.

Avatar de l’utilisateur
Ytterbium
CJBiste professionnel
CJBiste professionnel
Messages : 669
Enregistré le : 26 oct. 2012, 21:34
Localisation : Royale Les Eaux
Contact :

Re: BOND 24 : Quel réalisateur ?

Message par Ytterbium » 12 mars 2013, 09:34

A part pour Hannah, il n'a pas l'air très habitué aux scènes d'actions... un réalisateur de mélo pour un James Bond? J'ai des doutes...
C'est possible qu'on fasse venir également un réalisateur de série TV. Il y en a beaucoup qui collaborent dans beaucoup de séries, ne sont pas mauvais et à qui les studios donnent une chance à la réalisation. Michael Apted (The world is not enough) en est un.

Avatar de l’utilisateur
Sir Godfrey
Section 00
Section 00
Messages : 1872
Enregistré le : 14 juil. 2011, 10:18
Contact :

Re: BOND 24 : Quel réalisateur ?

Message par Sir Godfrey » 12 mars 2013, 09:55

Skyfall a prouvé qu'il n'était pas nécessaire d'avoir un réalisateur habitué aux films d'action pour un faire un Bond. Comme tu le disais toi-même Ytterbium ailleurs, c'est une seconde équipe fidèle à la saga depuis quelques années qui gère les cascades et autres scènes d'action.
Je ne serais pas étonné de voir un metteur en scène qui vient du théâtre comme Mendes pour le prochain film.
Cela dit je ne connais aucun film de Joe Wright.
Toutes les infos bondiennes sont sur http://commander007.net

fananar
CJBiste passionné
CJBiste passionné
Messages : 188
Enregistré le : 14 déc. 2012, 15:24

Re: BOND 24 : Quel réalisateur ?

Message par fananar » 15 mars 2013, 13:38

Sir Godfrey a écrit :Skyfall a prouvé qu'il n'était pas nécessaire d'avoir un réalisateur habitué aux films d'action pour un faire un Bond.


Je suis d'accord avec toi, Sir Godfrey. Ce n'est pas nécessaire mais je pense que c'est préférable. Je trouve à Skyfall 2 défauts que je ne parviens pas à éluder lorsque je le (re)visionne : un manque de scènes d'action fortes et un rythme linéaire.

A mon humble avis, les 2 sont liés : Si les scènes d'action gagnent en intensité, elles permettent une alternance du rythme. Les moments intimistes n'en sont que plus marquants.
Par exemple, j'adore lorsque M et 007 se rendent à Skyfall, la tension s'installe. J'attends avec jubilation le grand final. Et puis bof... puis scène sur le lac (rebof...). Résultat : Ma concentration se relâche un peu et la mort de M ne me marque pas autant qu'elle le devrait.

Un Bond n'est certes pas un film d'action mais c'est un ingrédient important du cocktail. Je n'ai pas du tout envie de voir Michael Bay faire un 007 mais je n'aime pas avoir l'impression que le réalisateur délaisse les scènes spectaculaires parce que "c'est pas son truc." Sentiment qui m'habite devant Skyfall.

Avatar de l’utilisateur
Tiger Tanaka
CJBiste confirmé
CJBiste confirmé
Messages : 358
Enregistré le : 10 avr. 2012, 00:39

Re: BOND 24 : Quel réalisateur ?

Message par Tiger Tanaka » 15 mars 2013, 14:02

A la lecture de ce sujet, je suis content de voir que la frénésie autour de Skyfall au moment de sa sortie se soit dissipée.
Memento audere semper

Avatar de l’utilisateur
John 007
CJBiste confirmé
CJBiste confirmé
Messages : 478
Enregistré le : 09 nov. 2011, 18:32
Localisation : Quelque part sur Terre.

Re: BOND 24 : Quel réalisateur ?

Message par John 007 » 15 mars 2013, 17:05

fananar a écrit :Par exemple, j'adore lorsque M et 007 se rendent à Skyfall, la tension s'installe. J'attends avec jubilation le grand final. Et puis bof... puis scène sur le lac (rebof...). Résultat : Ma concentration se relâche un peu et la mort de M ne me marque pas autant qu'elle le devrait.

Un Bond n'est certes pas un film d'action mais c'est un ingrédient important du cocktail. Je n'ai pas du tout envie de voir Michael Bay faire un 007 mais je n'aime pas avoir l'impression que le réalisateur délaisse les scènes spectaculaires parce que "c'est pas son truc." Sentiment qui m'habite devant Skyfall.


Je suis d'accord avec toi.
Pour moi, les scènes d'action de Skyfall ne m'ont pas vraiment étonné. Par comparaison, j'étais vraiment "dedans" lorsque je voyais les scènes d'action de Quantum of Solace (ce qui est le cas avec les autres Bond également), mais quand je voyais Skyfall, c'est comme si j'étais blasé.^^ Les scènes d'actions sont bonnes (à part la dernière qui ne m'a pas franchement intéressé, c'était juste une explosion quoi) mais elles ne m'ont pas fait sauter de mon siège!
"Le monde ne suffit pas."

Avatar de l’utilisateur
Sir Godfrey
Section 00
Section 00
Messages : 1872
Enregistré le : 14 juil. 2011, 10:18
Contact :

Re: BOND 24 : Quel réalisateur ?

Message par Sir Godfrey » 15 mars 2013, 17:21

Visuellement elles sont quand même impressionnantes, même si on s'y attendait.
Je déteste les scènes d'action de Quantum, la caméra sur l'épaule, ca me fait gerber. Pensez au spectateur un peu en retard qui est obligé d'aller au premier rang...

Je préfère le dosage de Skyfall. Pour moi, James Bond ce n'est pas un film d'action, c'est beaucoup trop réducteur. Il en faut c'est vrai, mais pas toutes les 5 minutes ; bien que j'adhère à l'argument proposé par fananar qui dit que le suspense retombe une fois que Silva descend de l'hélicoptère.
Toutes les infos bondiennes sont sur http://commander007.net

Avatar de l’utilisateur
Sedna
CJBiste vétéran
CJBiste vétéran
Messages : 1491
Enregistré le : 06 nov. 2011, 23:02

Re: BOND 24 : Quel réalisateur ?

Message par Sedna » 15 mars 2013, 21:50

Disons que dans Quantum of Solace, l'histoire sert les scènes d'actions, dans Skyfall, c'est l'inverse.

Le souci sur Skyfall, c'est que la scéne du prégénérique était déjà entièrement visible dans les sports de promo.

En ce qui me concerne, j'adore ce film comme au premier jour. Je suis d'accord qu'il a des "manques" par rapport à un JB classique (pas d'hommes de main, pas de vraie JBgirl), mais ce film anniversaire est tellement atypique (parce que c'est un film anniversaire) qu'on ne peut pas lui reprocher. C'est d'ailleurs ce côté atypique qui fait qu'il est si bon. Après on va revenir sur les films classiques, faciles à faire puisqu'il suffit d'appuyer sur le bouton photocopier. Là on retrouvera le méchant international, les JB girls au premier plan, les hommes de main, les scénes d'actions avant tout. Mais peut-être pas la qualité, la surprise, l'intérêt.

Avatar de l’utilisateur
Tiger Tanaka
CJBiste confirmé
CJBiste confirmé
Messages : 358
Enregistré le : 10 avr. 2012, 00:39

Re: BOND 24 : Quel réalisateur ?

Message par Tiger Tanaka » 15 mars 2013, 22:05

Tu penses qu'il va devenir culte comme On her Majesty's secret service, du fait qu'il soit atypique ?
Memento audere semper

fananar
CJBiste passionné
CJBiste passionné
Messages : 188
Enregistré le : 14 déc. 2012, 15:24

Re: BOND 24 : Quel réalisateur ?

Message par fananar » 15 mars 2013, 22:23

A mon avis, On her Majesty's secret service était simplement trop en avance sur son temps et a déstabilisé le public. Alors qu'il est somptueux. je ne suis pas certain que Skyfall soit si atypique que ça. Casino Royale et Quantum sont-ils des classiques ?

Pour rebondir sur certaines réactions précédentes, les scènes d'action de Quantum sont fortes et marquantes (j'adore les bateaux), à contrario de Skyfall qui passent... Et pourtant je n'aime pas la caméra sur l'épaule (on voit rien par moment ou c'est moi ?).

Histoire d'enfoncer le clou, un autre aspect de Skyfall me gêne : Le côté "poseur". Lorsque Bond se rend au Casino, faut-il qu'il soit debout dans la barque dans une attitude aussi stoïque (attention James, tu vas tomber) ? C'est pour la photo ?
Même comportement sur le voilier puis face au brouillard écossais et enfin sur le toit du MI6. C'est trop récurrent pour n'être qu'une coïncidence. Et je ne pense pas que ce soit pour protéger le pli du pantalon.

De même, lors de certains dialogues, le côté théâtral est si présent que le jeu d'acteur s'en ressent alors que, franchement, le casting est somptueux.

Résultat : ce soir pour moi c'est champagne ! Mendes ne fait pas le prochain, i'm happy (comme disait Droopy).

Avatar de l’utilisateur
Ytterbium
CJBiste professionnel
CJBiste professionnel
Messages : 669
Enregistré le : 26 oct. 2012, 21:34
Localisation : Royale Les Eaux
Contact :

Re: BOND 24 : Quel réalisateur ?

Message par Ytterbium » 16 mars 2013, 12:13

Je ne trouve pas Craig très poseur. Disons que par rapport aux précédents Bond, il est plutôt minimaliste et moins cabotins que les autres qui font toujours la malin face à la caméra.

en ce qui concerne les scènes d'actions: les scènes de Quantum of Solace sont pour moi le point fort du film. À part certain passages, je les trouve très bien orchestrées, et mieux montées que les films de Bourne: elles réussissent à résumer l'action en un minimum de plans, sans que ce soit vraiment inintelligible (à part le combat avec Slate et l'issue de la course en bateau). Les scènes d'actions de Quantum of Solace sont vertigineuses, ce qui changait à mon avis des scènes d'action de C.R. qui étaient plus terre à terre, et davantage dans la veine des Brosnan (la course poursuite à Madagascar, la scène dans la maison vénitienne... les films de Brosnan faisaient pareil. Impressionnant visuellement, mais pas trop haletantes non plus. Plus funs à regarder que stressantes). Celle de Quantum, de part le montage, la violence, la rapidité, m'ont plus accrochées. Sans oublier certains plans vraiment vertigineux: la scène avec les cordes à Sienne, la chute de l'avion vraiment époustouflante (d'autant plus que ça faisait très longtemps qu'on avait pas eu une scène d'action aérienne sérieuse dans la saga), et le final vraiment explosif. Bref, c'était vraiment impressionnant.

Pour Skyfall, les scènes d'action sont d'intérêt différent: le pré-générique est bien orchestré, mais assez classique, (et complètement annoncé par la bande annonce). la scène d'action de Shanghai marque vraiment grâce à la mise en ambiance qui précède le combat dans l'ombre (et les plans qui accentuent les vertiges devant le vide sont intenses).

Pour le reste de la séquence asiatique, c'est quelque coups de poings bien sentis. Rien d'extraordinaire. La scène de Londres tient surtout par rapport à l'utilisation des décors (en plein trafic et en public) que des cascades en elle même.

En revanche, je trouve la scène finale de SKyfall vraiment géniale. C'est bien simple: dans la plupart des précédents Bond films, c'est le feu d'artifice final. Il n'y a pas vraiment de surprises. Ici, c'est un assaut qui n'est pas conduit par Bond, mais sur Bond. C'est filmé dans le noir, les explosions et tirs sont vraiment bruyants et violents. Bref, entre les lumières, les sons, et les gadgets explosifs, j'ai été pour la première fois depuis longtemps, cloué à mon siège (ce qui ne m'arrive plus très souvent au Ciné, avec les films d'actions contemporains). Je dirais même plus, chaque fois que j'ai vu Skyfall au ciné, le résultat a été le même.
Pour la scène sur le lac, OK, elle est moins soutenue que les autres. Mais ce qui tient mon intérêt au maximum est surtout qu'on arrive enfin à un règlement final entre Bond et Silva qui s'évitent depuis le début. Lorsque Bond sort du tunnel, il n'y a plus que 3 choses : Bond, Silva et M : Qui arrivera le premier. Les sous-fifres et le lac gelé sont alors des éléments qui ralentissent vraiment une couse contre la montre (et pas un compte à rebours). Et le fait de le filmer dans l'ombre compense le manque de surprise et de rythme, par une atmosphère réellement efficace et intimiste.

Alors est-ce qu'il faut un réalisateur qui sache faire des scènes d'actions ? Pas forcément. mais il faut un réalisateur qui ait suffisemment de bouteille et d'expérience dans les films, pour articuler intelligemment les différents éléments, et rendre le cocktail d'action explosif et intelligent (ce qui est la marque de fabrique des films de James Bond par opposition à la plupart des autres blockbusters qui sont explosifs, exotiques, mais pas vraiment surprenants). Mendes savait orchestrer et équilibrer toutes ces scènes d'actions avec les scènes d'ambiance. C'est d'ailleurs récurrent dans ses films. L'action n'intervient que après une lente et passionnante mise en atmosphère (Jarhead, American Beauty, les sentiers de la perdition...). Marc Forster était moins habitué, mais savais composer son équipe et ses décors pour faire des résultats équilibrés (cf sa filmo). Joe Wright, à part Hannah, ça m'a l'air d'être plus des mélos intimistes tenant par l'histoire que par la réalisation. Mais je peux me tromper.

Avatar de l’utilisateur
Sedna
CJBiste vétéran
CJBiste vétéran
Messages : 1491
Enregistré le : 06 nov. 2011, 23:02

Re: BOND 24 : Quel réalisateur ?

Message par Sedna » 16 mars 2013, 12:46

fananar a écrit :Pour rebondir sur certaines réactions précédentes, les scènes d'action de Quantum sont fortes et marquantes (j'adore les bateaux), à contrario de Skyfall qui passent... Et pourtant je n'aime pas la caméra sur l'épaule (on voit rien par moment ou c'est moi ?).
Je suis d'accord, dans Quantum of Solace, les scènes d'actions sont fortes et marquantes. On peut pas dire la même chose des personnages et de l'histoire (qui sont accessoires).

fananar a écrit :Histoire d'enfoncer le clou, un autre aspect de Skyfall me gêne : Le côté "poseur". Lorsque Bond se rend au Casino, faut-il qu'il soit debout dans la barque dans une attitude aussi stoïque (attention James, tu vas tomber) ? C'est pour la photo ?

Tu as raison, JB aurait pu être au fond de la barque comme un vulgaire sac de papates. Mais on lui aurait reproché qu'il n'est pas classe, il faut savoir. Ce côté debout lui donne de la classe, de la force, moi je le trouve magnifique. Après, on peut aussi se demander pourquoi il n'est pas venu en jean ;) .


fananar a écrit :Même comportement sur le voilier puis face au brouillard écossais et enfin sur le toit du MI6. C'est trop récurrent pour n'être qu'une coïncidence. Et je ne pense pas que ce soit pour protéger le pli du pantalon.
Quand ils sont sur le voilier, Severine va au devant d'un homme qui la terrorise, Bond va au devant d'un homme qui a attaqué le MI6. Est-ce que la scène aurait eu plus de force s'ils étaient restés en cabine ? Ces postures ne sont pas une coïncidence, elle sont là pour donner de la force à la scène, des personnages regardent ce qu'ils doivent affronter : leur ennemi, leur enfance, l'avenir...

fananar a écrit :De même, lors de certains dialogues, le côté théâtral est si présent que le jeu d'acteur s'en ressent alors que, franchement, le casting est somptueux.
Tu as des exemples ? je n'ai pas remarqué des dialogues trop théatraux. Mais c'est aussi une histoire de gout.

fananar a écrit :Résultat : ce soir pour moi c'est champagne ! Mendes ne fait pas le prochain, i'm happy (comme disait Droopy).

Bon visiblement, tu n'aimes pas Skyfall. Visiblement, ton truc, c'est les scènes d'actions, je respecte ça et je ne dis pas ça de manière péjorative du tout. Moi ce qui me gêne dans Quantum of Solace, c'est que dans Skyfall, l'objectif, c'est l'histoire, les personnages. Dans Quantum of Solace, c'est les scènes d'actions. La preuve, si on demande a un individu lambada (non fan de JB, car nous on connaît tout par coeur) de quoi parle Quantum of Solace, je suis persuadé qu'il ne s'en souviendra pas. En revanche, la poursuite en voiture, la scène du bateau, oui. Donc pour moi, c'est raté. Sam Mendès a fait l'inverse. Il a tout misé sur les personnages et l'histoire. Je trouve que c'est du très bon boulot.

Honnêtement, j'en ai un peu marre de ces films où le seul but est que ça explose de partout, avec des courses poursuites partout, et qui oublient tout le reste. Je n'ai pas envie que les JB ressemblent à ça, et je préfère qu'ils mettent l'accent sur les personnages et l'histoire que sur les scènes d'actions à gogo

Avatar de l’utilisateur
Sir Godfrey
Section 00
Section 00
Messages : 1872
Enregistré le : 14 juil. 2011, 10:18
Contact :

Re: BOND 24 : Quel réalisateur ?

Message par Sir Godfrey » 16 mars 2013, 16:12

Ytterbium a écrit : Les scènes d'actions de Quantum of Solace sont vertigineuses, ce qui changait à mon avis des scènes d'action de C.R. qui étaient plus terre à terre, et davantage dans la veine des Brosnan (la course poursuite à Madagascar, la scène dans la maison vénitienne... les films de Brosnan faisaient pareil. Impressionnant visuellement, mais pas trop haletantes non plus. Plus funs à regarder que stressantes).


Pas vraiment d'accord. J'ai même le souvenir du moment où j'ai vu pour la première cette fameuse course poursuite à Madagascar. Je me suis dit que Bond n'avait plus rien à voir avec ce qui se faisait avant. Tout est beaucoup plus musclé, plus rude, on sent que Bond en sue énormément. Sous l'ère Brosnan, l'action était propre, lisse, le brushing impeccable et étrangement paranormal : faire le clown sur un lac gelé avec un draxter, une voiture invisible, faire du surf avec un parachute et un couvercle, ca n'a rien de terre à terre.

Ce que je reproche avec les scènes de Quantum, c'est juste la mise en scène, certains plans me conviennent parfaitement. La course poursuite en bateau me plait (mis à part la fin), celle en avion également. Sur les toits de Sienne, je n'enlèverai que les plans trop larges qui bougent pas mal.
Toutes les infos bondiennes sont sur http://commander007.net

Avatar de l’utilisateur
John 007
CJBiste confirmé
CJBiste confirmé
Messages : 478
Enregistré le : 09 nov. 2011, 18:32
Localisation : Quelque part sur Terre.

Re: BOND 24 : Quel réalisateur ?

Message par John 007 » 16 mars 2013, 21:11

Sir Godfrey a écrit :Je préfère le dosage de Skyfall. Pour moi, James Bond ce n'est pas un film d'action, c'est beaucoup trop réducteur. Il en faut c'est vrai, mais pas toutes les 5 minutes ; bien que j'adhère à l'argument proposé par fananar qui dit que le suspense retombe une fois que Silva descend de l'hélicoptère.


Ah, mais je n'ai jamais dit que James Bond était un film d'action. C'est juste que par rapport à l'époque actuelle et à ce que j'attendais du film (par rapport aux critiques et aussi au précédent), j'ai été déçu.
Je viens de revoir Opération Tonnerre il y a quelques jours, et j'adore ce film que je trouve l'un des meilleurs Bond (peut-être le meilleur de Connery pour moi) et pourtant, il n'y a pas tellement d'action.

fananar a écrit :Histoire d'enfoncer le clou, un autre aspect de Skyfall me gêne : Le côté "poseur". Lorsque Bond se rend au Casino, faut-il qu'il soit debout dans la barque dans une attitude aussi stoïque (attention James, tu vas tomber) ? C'est pour la photo ?
Même comportement sur le voilier puis face au brouillard écossais et enfin sur le toit du MI6. C'est trop récurrent pour n'être qu'une coïncidence. Et je ne pense pas que ce soit pour protéger le pli du pantalon.


Au contraire, j'ai personnellement adoré ces pauses! Je vais reprendre un terme qu'a mentionné Sedna, je trouve ça très classe!
Son arrivée au Casino de Macao fait un peu "entrée à Venise" de Casino Royale, je trouve. C'est un moment sublimé par l'image et la musique.


Et sinon, pour conclure sur les scènes d'action de Quantum of Solace, vu que le sujet a un peu dérivé là-dessus ( :mrgreen: ), ce qui plait est leur sophistication. Il y a vraiment une montée en puissance avec l'intervention d'éléments extérieurs (les balcons, l'appartement, la cloche, les cordes dans la poursuite à Sienne). Bon, on peut me dire que c'est un peu la même chose... dans chaque scène d'action, mais je trouve que dans Quantum of Solace, ce n'est pas du déjà vu (dans la forme, du moins).
On est vraiment pris dedans, l'action est soutenue, haletante.
"Le monde ne suffit pas."

fananar
CJBiste passionné
CJBiste passionné
Messages : 188
Enregistré le : 14 déc. 2012, 15:24

Re: BOND 24 : Quel réalisateur ?

Message par fananar » 17 mars 2013, 12:58

Je sais que le post est sur le prochain réal. Aussi, navré si le sujet a bifurqué sur les scènes d'action de Quantum. Mea Culpa.

Ce que je voulais dire, c'est que je suis heureux que Mendes ne fasse pas le prochain.
Bien sur qu'un Bond n'est pas un film d'action. D'ailleurs, en me relisant je m'aperçois qu'on peut effectivement croire que je suis principalement branché sur cet aspect des films. En fait, ce n'est pas vraiment le cas. Pour tout vous dire, un de mes moments préférés des derniers films est la scène de Quantum où 007 est face à M dans l'hôtel. Scène brève mais forte où se mélange dureté et bienveillance de Bond vis-à-vis de M.

Peut être, avant de proposer tel ou tel réalisateur, serait-il pertinent de se demander quel 007 souhaite-t-on voir ? De Casino Royale en passant par Quantum pour finir par Skyfall, j'ai l'impression de ne pas voir le même personnage. Pas exactement le même, en tous cas :
- Casino Royale : un "jeunot" bodybuildé qui fait ses armes.
- Quantum, un 007 très "Lazenby " (je crois).
- Skyfall, un 007 plus aguerri qui se refait une santé (j'avoue que je ne sais pas trop comment définir ce dernier).

Même si je préfère Casino Royale, le Bond de Quantum emporte mon suffrage.

Répondre