[SPECTRE] les pieges à éviter

Tout sur le nouveau James Bond (actuellement en salles)
fananar
CJBiste passionné
CJBiste passionné
Messages : 188
Enregistré le : 14 déc. 2012, 15:24

[SPECTRE] les pieges à éviter

Message par fananar » 18 nov. 2013, 09:14

Bonjour à tous,

Histoire de nous faire patienter avant de vrais news, je vous propose de réfléchir d'une façon différente à l'après Skyfall. On dit souvent que c'est lorsqu'on est au point le plus haut que la chute peut être fatale. Alors, chers JamesBondOffiles, je vous encourage à vous exprimer sur ce que les auteurs producteurs et autres ont tout intérêt à éviter.
À vos claviers!

Avatar de l’utilisateur
Sedna
CJBiste vétéran
CJBiste vétéran
Messages : 1491
Enregistré le : 06 nov. 2011, 23:02

Re: les pieges à éviter

Message par Sedna » 18 nov. 2013, 10:28

Je pense que le piège principal serait soit de se croire tout permis, et d'effacer tous les codes de la série, ou alors de revenir aux anciens films (puisque la plupart ont envie de plus de classique) en oubliant ce qu'ont apporté les derniers films.

Je pense qu'il faut un juste milieu : revenir à des films plus classiques (plutôt dans la trame de l'histoire : une mission toute simple) mais les traiter différemment qu'auparavant.

J'ai un peu un rêve qui serait de voir dans un James Bond un mélange d'action (forcément), mais aussi d'humour, de suspense, de thriller.

Avatar de l’utilisateur
Sir Godfrey
Section 00
Section 00
Messages : 1872
Enregistré le : 14 juil. 2011, 10:18
Contact :

Re: les pieges à éviter

Message par Sir Godfrey » 18 nov. 2013, 11:43

J'aimerais quant à moi, voir un James Bond héroïque, celui qui se sort de situations délicates avec panache et humour. Typiquement la scène du tank de GoldenEye me fait rire et me procure une montée d'adrénaline. De même la scène du ski nautique derrière l'hydravion de Licence to kill, ou George Lazenby qui glisse le long de la terrasse du Piz Gloria sur le ventre. Bref ce mélange de classe et d'épopée qui est propre au personnage à l'écran.
Toutes les infos bondiennes sont sur http://commander007.net

Avatar de l’utilisateur
Valentin
CJBiste passionné
CJBiste passionné
Messages : 122
Enregistré le : 05 nov. 2011, 22:49

Re: les pieges à éviter

Message par Valentin » 18 nov. 2013, 20:12

Je rebondis sur la nouvelle du jour, qui est l'acquisition des droits de Opération Tonnerre, et des emblématiques SPECTRE et Blofeld, pour discuter d'une éventuelle réutilisation de personnages de l' "ancienne" série. Typiquement des alliés de 007 lors d'une mission, comme Tiger Tanaka. Félix Leiter c'est différent, parce qu'il a déjà été utilisé un peu n'importe comment dans les films précédents, c'est déjà un personnage récurrent, presque au niveau de Moneypenny ou Q .

A mon avis, réutiliser des personnages provenant de l' "ancienne série" est périlleux, parce que si c'est trop appuyé, ça donne des références maladroites (comme pour Bilbo le Hobbit dernièrement) qui personnellement me gênent. Je dit ça parce que je pense que c'est le cas des James Bond écrits par Raymond Benson. On a l'impression qu'il cherche à caser des personnages de Fleming dans ses romans. Parfois c'est assez fin, ça fait un peu "oeuf de Pâques" parce que c'est marrant à voir, mais ça n'a pas trop d'importance,par exemple dans "Le Visage de la Mort" ou "Crime sur les Cimes", mais dans "Ne rêve jamais de mourir", je trouve qu'ils prennent trop d'importance.

D'ailleurs c'est étrange, parce que à côté de ça, Benson crée un pseudo-SPECTRE (le Syndicat), et un pseudo-Blofeld, alors que dans les romans de John Gardner, on trouve très peu de personnages crées par Fleming en dehors des récurrents, mais il réutilise le SPECTRE quasiment tel quel. Là ça me gêne moins, parce que de un, le SPECTRE est quasiment une partie du mythe 007, et de deux, c'est juste un nom, une organisation, on peut lui faire faire beaucoup de chose. Je suis persuadé que si cet accord avait eu lieu il y a 5-6 ans, ç'aurait été le SPECTRE l'organisation mystérieuse de Quantum of Solace. Et ça n'aurait pas spécialement fait tache dans le film. Faire revenir le SPECTRE à l'écran serait une référence moins lourde que le retour de Moneypenny dans la robe style années 60 à la fin de Skyfall je pense.

Donc, je pense que l' on peut reprendre des éléments des anciens films et que ça rende bien :
->si il s'agit d'éléments mineurs mais pourtant appréciés, pour les mettre en références légères, c'est à dire qui ne servent pas spécialement l'intrigue, mais ne prennent pas de place non plus. Exemple : l'Aston Martin DB5 avec gadgets dans Skyfall, et une grande partie des références contenues dans Meurs un Autre Jour.
-> si ils étaient déjà passes-partout. Exemple : Félix Leiter, et je pense que le SPECTRE rentrerait là-dedans

Par contre, réutiliser un élément fort des anciens films me semble là maladroit, parce que si on en fait un élément minime, on se dit que c'est du gâchis, et si c'est pour en refaire un élément fort, il y a le risque que la référence soit trop voyante, que l'on se dise plus "c'est une référence à..." que "c'est un personnage important de cette intrigue ". Par exemple, si dans un prochain film, si Bond se rend à la Jamaïque et rencontre Strangeways (celui qui se fait abattre au début) , ça passe, parce que le personnage d'origine est très secondaire, donc ça fait une référence intéressante. Par contre, si retrouve Quarrel, là ça coince.

A la rigueur, si on veut réutiliser des personnages des anciens films, je préférerait directement un remake des films en question, dans lequel on traiterait différemment certains éléments clés. Pour reprendre l'exemple de Quarrel,le revoir dans un remake/réadapation de Vivre et laisser mourir (si en plus c'est à la sauce Breaking Bad, je me propose comme producteur associé) me semblerait plus intéressant.

Après, il y a le niveau supérieur de référence qui est de retourner un élément fort, en garder la forme (la référence), mais en changer la signification. Je pense que le seul exemple parlant dans les films est Strawberry Fields noyée dans le pétrole dans Quantum of Solace. On a un élément fort de Goldfinger qui est vraiment inséré dans l'intrigue du film. C'est plus poussé comme référence, mais ça peut être aussi plus intéressant.
top 007 : Thunderball, On Her Majesty's Secret Service, For your Eyes Only, Licence to Kill, The World is not Enough, Casino Royale, Quantum of Solace

fananar
CJBiste passionné
CJBiste passionné
Messages : 188
Enregistré le : 14 déc. 2012, 15:24

Re: les pieges à éviter

Message par fananar » 19 nov. 2013, 14:07

Réutiliser d'anciens personnages de la saga me semble intéressant à la condition qu'ils apportent une plus-value forte à l'histoire. Effectivement, voir Goldfinger "passer devant l'écran" serait du gâchis. Quant à savoir si des éléments historiques, comme certains gadgets, doivent réalimenter la saga par petites touches, j'ai le sentiment que Skyfall à déjà commencé. Et je pense que c'est une erreur. C'est un piège à éviter.

Faire du neuf avec du vieux ne donne que rarement de bons résultats. Finalement, le premier piège à éviter est-il de réutiliser la saga, livres et films, ou est-il de faire table rase et de (re)partir sur exclusivement de l'inédit... ?

Le rachat de certains droits semblent nous donner l'orientation à venir.

Avatar de l’utilisateur
Sedna
CJBiste vétéran
CJBiste vétéran
Messages : 1491
Enregistré le : 06 nov. 2011, 23:02

Re: les pieges à éviter

Message par Sedna » 19 nov. 2013, 16:54

Personnellement, je n'ai pas envie de revoir des copies/remakes des anciens films.

Que des éléments scénaristiques soient réutilisés et traités de telle manière que ça soit pas évident au premier coup d'oeil (un peu comme Skyfall), pourquoi pas.

Pour ce qui est du rachat des droits liés au Spectre et compagnie, faire revenir le spectre des anciens films, ça ne me dit rien. En revanche, faire revenir le Spectre et Blofeld, mais traités de manière actuelle, j'adorerais. De toute façon, Blofeld et son chat ont tellement été parodiés que les faire revenir en l'état serait une auto-caricature, et serait contre-productif.

fananar
CJBiste passionné
CJBiste passionné
Messages : 188
Enregistré le : 14 déc. 2012, 15:24

Re: les pieges à éviter

Message par fananar » 20 nov. 2013, 19:31

Caricatural oui, à moins d'être poussé à l'extrême dans la folie et la cruauté. Je me rappelle de Dany De Vito jouant le pingouin de Batman. Il était fou, génial, grotesque et sublime à la fois. La particularité de Blofeld est finalement de faire des choses excessives en toute bienséance, sans vraiment en avoir l'air. Peut être qu'avec un Blofeld décapant, l'univers du Spectre, du crane rasé et de son chat peut très bien passer. Je demande à voir.

Le piège à éviter : le même qu'avant. Tu as raison. Semblable il sera ridicule. (sacré acteur celui qui relèvera de belle manière le challenge).

Avatar de l’utilisateur
Sedna
CJBiste vétéran
CJBiste vétéran
Messages : 1491
Enregistré le : 06 nov. 2011, 23:02

Re: les pieges à éviter

Message par Sedna » 20 nov. 2013, 22:19

Le problème de Blofeld, c'est que le personnage est très typé, stylé, je sais pas comment dire, et un Blofeld à l'ancienne ferait aussitôt penser au Docteur Denfer d'Austin Powers ou au Docteur Gang (merci Wikipedia) d'Inspecteur Gadget.

Un Blofeld totalement revu (dont on ne garde que le rôle d echef d'une organisation, le côté un peu mystérieux, et le nom) aurait t'il une chance ? Et pourquoi pas Helen Mirren (ça faisait longtemps, lol) en Ernestine Blofeld ??

Avatar de l’utilisateur
Sir Godfrey
Section 00
Section 00
Messages : 1872
Enregistré le : 14 juil. 2011, 10:18
Contact :

Re: les pieges à éviter

Message par Sir Godfrey » 21 nov. 2013, 10:50

Il serait en effet plus souhaitable de garder le nom plutôt que le personnage en lui-même.

Ce que je crains, si on conserve le chauve avec son chat, c'est que le public se dise, "Ah mais ils ont fait comme Austin Powers", parce que je crains fort que Ernst Stavro Blofeld soit beaucoup moins connu du grand public que le Dr No, Goldfinger, le Joker ou Lex Luthor. Ils penseront donc que le méchant aura été une copie d'autres films alors qu'il n'en est rien du tout.
Et puis, personnellement, je pense que ce genre de méchant est un peu démodé, même si ca me plairait de le voir à l'écran.
Toutes les infos bondiennes sont sur http://commander007.net

Avatar de l’utilisateur
Sedna
CJBiste vétéran
CJBiste vétéran
Messages : 1491
Enregistré le : 06 nov. 2011, 23:02

Re: les pieges à éviter

Message par Sedna » 21 nov. 2013, 18:41

Sir Godfrey a écrit :Et puis, personnellement, je pense que ce genre de méchant est un peu démodé, même si ca me plairait de le voir à l'écran.


C'est exactement ça : il est très démodé, mais tellement mythique, que moi aussi j'adorerais le revoir.
Mais ça pourrait être aussi très intéressant de voir un personnage très différent (mais aussi machiavélique, manipulateur, impitoyable, mystérieux) avec le même nom.

Celà dit, je ne pense pas qu'on le reverra de sitot, mais j'aimerais bien !

fananar
CJBiste passionné
CJBiste passionné
Messages : 188
Enregistré le : 14 déc. 2012, 15:24

Re: les pieges à éviter

Message par fananar » 21 nov. 2013, 19:02

Mythique! Le mot est lâché! BLOFELD EST L'ADVERSAIRE DE BOND. On peut évoquer tous les autres (et j'adore Goldfinger soit dit en passant), aucun n'arrive à la cheville de ce personnage. Les superman, Batman, Iron man, Spiderman (pacman? ) ne se posent pas la question. Face à eux : leurs méchants de prédilection.

Blofeld n'est pas démodé. Il doit être revisité! Comme 007! Pourquoi Bond pourrait passer les époques et pas son alter ego? JB est lui aussi extrêmement typé (je vous passe les smoking, Aston Martin, etc...) et pourtant une cure de jouvence plus tard, welcome 007 New génération!

Pour en revenir aux pièges à éviter (j'y tiens, c'est mon 1er sujet. Suis tout fier), le retour de Blofeld ou de quelques uns des personnages de la saga n'en est pas un. C'est s'éloigner de l'oeuvre initiale qui est le "faux ami".
Le traitement scénaristique et une réalisation pleine d'engagement peuvent faire renaître de leurs cendres les personnages qui ont contribué aux plus belles heures de la saga.

Pour le retour de Blofeld en psychopathe horrible et violent. Et pourquoi pas un Goldfinger cupide, atroce et vicieux? Je vote pour. Quand je vois Skyfall, Dr No me manque.

Avatar de l’utilisateur
Valentin
CJBiste passionné
CJBiste passionné
Messages : 122
Enregistré le : 05 nov. 2011, 22:49

Re: les pieges à éviter

Message par Valentin » 21 nov. 2013, 19:53

En plus, Blofeld était certes un personnage "bigger than the life", poussé à l'extrême (comme dans le roman On ne vit que deux fois), mais il incarnait les préoccupations des années 60, préoccupations qui étaient bien réelles pour le coup : affrontement Est-Ouest avec course à l'espace et crainte du conflit atomique et prémisse de guerre bactériologique.
Utiliser ce genre de personnage extrême dans un James Bond permet d'évoquer des sujets actuels importants sans pour autant tomber dans le film à message. C'est d'ailleurs ce que les scénaristes ont sûrement essayé de faire avec Quantum : on a un élément peu vraisemblable, qui emprunte un peu à toutes les théories du complot sans y tomber dedans, mais qui permet de traiter de sujets concrets, comme le contrôle de l'eau.
top 007 : Thunderball, On Her Majesty's Secret Service, For your Eyes Only, Licence to Kill, The World is not Enough, Casino Royale, Quantum of Solace

fananar
CJBiste passionné
CJBiste passionné
Messages : 188
Enregistré le : 14 déc. 2012, 15:24

Re: les pieges à éviter

Message par fananar » 22 nov. 2013, 22:15

Et si la solution qui permettrait à la saga de traiter de sujets actuels, de vraies préoccupations "mondiale" sans tomber dans l'anxiogene était tout simplement Blofeld himself!?!

Finalement, il est l'avatar idéal qui permet de personnifier les menaces sans accuser / contrarier certaines castes, certains élus, états, certaines confréries, certains cultes, certaines organisations, etc... (rayez les mentions inutiles ou qui vous gênent).

Les producteurs ne veulent pas d'un Bond trop ancré dans l'actualité. Je n'aime pas mais. Je comprends.
Le piège étant de choquer ou mécontenter une partie du public (mondial aujourd'hui). L'éviter c'est trouver un avatar : Blofeld est en ce sens idéal.

Avatar de l’utilisateur
Sir Godfrey
Section 00
Section 00
Messages : 1872
Enregistré le : 14 juil. 2011, 10:18
Contact :

Re: les pieges à éviter

Message par Sir Godfrey » 22 nov. 2013, 23:29

Pas faux. Toutes les identités verront forcément en Blofeld le mal absolu !
Toutes les infos bondiennes sont sur http://commander007.net

Avatar de l’utilisateur
Sedna
CJBiste vétéran
CJBiste vétéran
Messages : 1491
Enregistré le : 06 nov. 2011, 23:02

Re: les pieges à éviter

Message par Sedna » 23 nov. 2013, 10:57

Je verrais bien Kevin Spacey en Blofeld, pas forcément chauve, pas forcément avec le chat, mais en ennemi récurrent, impitoyable, ancré dans son époque

Avatar de l’utilisateur
Sir Godfrey
Section 00
Section 00
Messages : 1872
Enregistré le : 14 juil. 2011, 10:18
Contact :

Re: les pieges à éviter

Message par Sir Godfrey » 23 nov. 2013, 12:15

grand oui pour Kevin Spacey. Bryan Cranston également !
Toutes les infos bondiennes sont sur http://commander007.net

Avatar de l’utilisateur
007isbond
Section 00
Section 00
Messages : 1249
Enregistré le : 01 nov. 2011, 21:44
Localisation : Visé, Belgique
Contact :

Re: les pieges à éviter

Message par 007isbond » 23 nov. 2013, 17:45

Je me permets de rappeler que Blofeld n'est pas chauve dans les romans...mais passons.
Je pense que le piège principal à éviter, c'est de poursuivre sur la voie du "rétro/classique" engagée avec Skyfall. Ça ne m'a pas dérangé dans ce film car il vient fêter le 50ème, mais je n'ai pas envie de revoir un classique ou même une "continuité" trop soutenue comme au début de la franchise.
Je veux que Bond 24 ait la Mendes Touch, mais ne soit pas du Mendes comme l'était Skyfall. Retrouver ce que j'aime chez ce réal', tout en voyant un film différent et un peu plus actif (tant que l'action est justifiée).
Image

Avatar de l’utilisateur
Valentin
CJBiste passionné
CJBiste passionné
Messages : 122
Enregistré le : 05 nov. 2011, 22:49

Re: les pieges à éviter

Message par Valentin » 23 nov. 2013, 20:10

Je pense que la calvitie de Blofeld fait partie des ces nombreux éléments associés irrémédiablement à James Bond qui n'existent tout simplement pas dans les romans, au même titre que le gunbarrel, les gadgets et le "My name is Bond. James Bond" (j'ai des doutes sur ce dernier, mais si cette réplique est présente dans un des livres, c'est un élément mineur que le passage au grand écran à transformé en pierre angulaire de l'image de James Bond).

Je trouve qu'il y a là une très grande liberté dans la série James Bond, qui est qu'elle peut complétement se renouveler par rapport à ce qui a été fait avant. Que se soit pas rapport aux romans, la base historique, où par rapport aux films eux-mêmes: quand on regarde On ne vit que deux fois et Au service secret de Sa Majesté, ils ont beau être sorti avec deux ans d’écart, mais ce n'est pas du tout la même approche de Bond.

Ce serait pour moi une erreur de nier cette liberté. Je ne dit pas que l'on peut tout faire sans que personne ne dise rien (Vous voulez réanimer un forum? Lancez "Le prochain James Bond noir??"), mais que les codes, les éléments que les gens attendent, sont des détails pour la plupart. Un "My name is Bond" par là, un "Vodka Martini" par ci, c'est facile à intégrer dans n'importe quelle circonstances, ça n'influe en rien sur le reste du film. On peut leur donner plein de significations et de représentations différentes, un peu comme pour Blofeld, sans que ça ne choque ni ne manque trop.
top 007 : Thunderball, On Her Majesty's Secret Service, For your Eyes Only, Licence to Kill, The World is not Enough, Casino Royale, Quantum of Solace

fananar
CJBiste passionné
CJBiste passionné
Messages : 188
Enregistré le : 14 déc. 2012, 15:24

Re: les pieges à éviter

Message par fananar » 04 déc. 2013, 10:43

Le retour de Blofeld peut être un élément fort du prochain Bond. Qu'il soit totalement revisité ou pas, c'est davantage le traitement "efficace" qui ferait la différence. Le Joker de Batman n'est plus le joker des origines mais son traitement est puissant.

Pour rebondir sur la capacité de la saga à se renouveler, je crois que le public est plus enclin à accepter de grands changements, souhaitables selon moi, qu'on ne le pense. Oui, rester sur le ton de Skyfall, le retro-moderne, ne ferait qu'emmener l'oeuvre vers des poncifs et redites préjudiciables. Il faut davantage oser.

Le GRAND piège à éviter est de refaire tout simplement. D'abord parce que ça va me faire pleurer de désespoir (suis émotif) et surtout parce qu'à me pas évoluer, la saga risque la régression. J'aurais déjà preferé le départ de Craig alors une redite de Skyfall...

Avatar de l’utilisateur
007isbond
Section 00
Section 00
Messages : 1249
Enregistré le : 01 nov. 2011, 21:44
Localisation : Visé, Belgique
Contact :

Re: les pieges à éviter

Message par 007isbond » 04 déc. 2013, 15:23

fananar a écrit :Le retour de Blofeld peut être un élément fort du prochain Bond. Qu'il soit totalement revisité ou pas, c'est davantage le traitement "efficace" qui ferait la différence. Le Joker de Batman n'est plus le joker des origines mais son traitement est puissant.

Pour rebondir sur la capacité de la saga à se renouveler, je crois que le public est plus enclin à accepter de grands changements, souhaitables selon moi, qu'on ne le pense. Oui, rester sur le ton de Skyfall, le retro-moderne, ne ferait qu'emmener l'oeuvre vers des poncifs et redites préjudiciables. Il faut davantage oser.

Le GRAND piège à éviter est de refaire tout simplement. D'abord parce que ça va me faire pleurer de désespoir (suis émotif) et surtout parce qu'à me pas évoluer, la saga risque la régression. J'aurais déjà preferé le départ de Craig alors une redite de Skyfall...



Je suis entièrement d'accord avec toi.
Concernant Blofeld, je suis tombé sur une vidéo plutôt intéressante où on disait qu'aujourd'hui on avait tendance à vouloir trouver une explication pour des choses, des personnages icôniques et on casse un peu l'effet puissant que produit l'arrivée de cette donnée inconnue.
Ce qui était fascinant dans Skyfall, c'était l'arrivée de Silva...on savait plus ou moins que c'était un ancien du MI6, mais c'était à peu près tout. Le personnage était vraiment puissant, jusqu'à ce qu'on l'identifie complètement.
Je pense donc que si Blofeld doit revenir, il faut que ce soit un personnage identifiable par les fans (la chevalière, le chat, la calvitie ou alors les éléments des romans) sans pour autant donner son background. C'est ce qui le rend icônique. Le Joker du Dark Knight est puissant car on ne sait rien de lui, si ce n'est l'histoire qu'il raconte concernant son père et ses cicatrices.
Image

Répondre