Carte Blanche, une suite ou pas ?

De Kingsley Amis à William Boyd...
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Commander Bond
CJBiste vétéran
CJBiste vétéran
Messages : 1444
Enregistré le : 11 juil. 2011, 15:42
Contact :

Carte Blanche, une suite ou pas ?

Message par Commander Bond » 18 oct. 2011, 18:51

Souhaiteriez-vous que Jeffery Deaver poursuive ou non l'écriture de romans de James Bond ? Maintenant que le reboot est en marche, ça serait bien de poursuivre. Malgré tout, je pense que Jeffery Deaver devra faire évoluer son style parce que le 007 littéraire ne peut pas tomber dans les entraves quand lesquels est tombé le 007 cinématographique, gadgets à gogo et supermaneries, or c'est ce qu'on a dans Carte Blanche. Finalement, une non-suite et peut-être plus souhaitable, non ?
Once is happenstance, twice is coincidence, three times is enemy action.

Avatar de l’utilisateur
GUY007
CJBiste confirmé
CJBiste confirmé
Messages : 239
Enregistré le : 31 juil. 2011, 10:40

Re: Carte Blanche, une suite ou pas ?

Message par GUY007 » 05 nov. 2011, 22:46

Pour ma part, Jeffery Deaver peut continuer à écrire des James Bond bien que je n'aime pas le fait d'actualiser le personnage. Mais il faut qu'il corrige ce qui n'était pas bon dans ce roman à savoir que Bond se sort trop facilement de n'importe quelle situation. Je trouve qu'il "trompe" trop le lecteur.
Ce serait également intéressant d'en savoir un peu plus sur la mort de ses parents. Ce qui sera peut-être le sujet principal du prochain roman.

Avatar de l’utilisateur
Commander Bond
CJBiste vétéran
CJBiste vétéran
Messages : 1444
Enregistré le : 11 juil. 2011, 15:42
Contact :

Re: Carte Blanche, une suite ou pas ?

Message par Commander Bond » 08 nov. 2011, 00:05

Je ne sais pas si Jeffery Deaver ferait bien de poursuivre sur le passé de son Bond... Déjà que je trouvais l'utilisation et la justification de celui-ci limite dans Carte Blanche, trop insister et ça risque de devenir un leitmotiv trop redondant et inutile. Je pense même que dans Carte Blanche, Jeffery Deaver a mieux réussi Severan Hydt que James Bond. Peut-être que faire moins de méchants et moins de tromperies lui permettrait de mieux travailler son approche du personnage de Bond.
Once is happenstance, twice is coincidence, three times is enemy action.

Répondre